QUELLES COUETTES CHOISIR POUR VOTRE HOTEL ?

QUELLES COUETTES CHOISIR POUR VOTRE HOTEL ?

   22/01/2020 13:54:13    0 Comments

La couette est un élément essentiel au confort de sommeil, elle doit être parfaitement adaptée aux dimensions de la literie et à la température de la chambre mais aussi à vos habitudes d'entretien.

Quelles dimensions pour les couettes de votre hôtel ?

La dimension d’une couette dépend bien entendu de la dimension du lit mais il faut également tenir compte de la présentation que vous souhaitez lui donner : bordée ou libre et, dans ce cas, de quelle retombée. D’une façon générale, la couette doit au moins recouvrir les côtés du matelas et ne doit pas toucher le sol.

Largeur du lit

Couette courte

Couette longue ou bordée

90 cm

140 x 200 cm

200 x 200 cm

120 cm

200 x 200 cm

240 x 220 cm

140 cm

200 x 200 cm

240 x 220 cm

160 cm

220 x 240 cm

240 x 260 cm

180 cm

240 x 260 cm

240 x 280 cm

 

Si vous optez pour l'utilisation de couvertures hotelières pour la literie de votre hôtel, utilisez les dimensions de la couette longue.

A noter qu’il existe des couettes modulables, il s’agit de 2 couettes assemblées par une fermeture à glissière. Elles peuvent être une solution astucieuse, par exemple pour une chambre que l’on souhaite proposer pour 2 lits simples ou un lit double.

Le garnissage des couettes

Le polyester

Le garnissage synthétique est généralement composé de polyester qui peut avoir subi divers traitements anti-acariens, anti fongiques, anti microbien... Il peut également être siliconé, conférant aux fibres un contact glissant, proche de celui du duvet, et une très bonne capacité d’isolation.

Les fibres creuses, de même que les microfibres, renferment de l’air et procurent un beau gonflant.

Un grammage moyen s’établira aux alentours de 300g/m2, 200 à 250 g/m2 correspondront à une couette été, les couettes d’hiver présenteront un grammage de 400 à 500g/m2.

On pourra aussi opter pour un modèle 4 saisons, composé de 2 couettes de grammages différents qui peuvent être utilisées seules ou ensembles.

Le duvet

C’est le principal garnissage des couettes et oreillers dits « naturels ». Gonflant et moelleux il offre pour la couette un aspect particulièrement accueillant et luxueux. Très isolante, cette composition a l’avantage d’être thermorégulatrice et d’éviter la transpiration tout en étant légère. Il faut, pour en tirer le plus grand bénéfice, s’assurer que le duvet représente au moins 70% du garnissage. En outre, préférez un duvet dit « neuf », le duvet recyclé est parfaitement sain mais il présente des performances de confort moindres. Pour une couette naturelle de grande qualité, préférez les produits fabriqués en France ou en Europe qui répondent à de très grandes exigences de traçabilité.

Plus que le grammage, c'est ici la proportion de duvet de canard, extrêmement isolant et léger, qui déterminera la chaleur de la couette. Ainsi, avec 70% de duvet, une couette de 200g/m2 suffira pour une température de chambre entre 18 et 20°.

Par ailleurs, il est à noter que le duvet, n’absorbant pas l’humidité, évite la prolifération des acariens, il nécessite donc des lavages moins fréquents et présente une grande durabilité. Cependant, il demande un entretien spécifique et plus contraignant que les matières synthétiques. Consultez notre article pour plus de détails sur la literie duvet.

 

L’enveloppe des couettes

La matière

Quel que soit votre choix de housse de couette, l’enveloppe joue un rôle essentiel dans la durabilité de votre couette mais également dans son confort. Qu’elle soit naturelle ou synthétique, l’enveloppe doit présenter un tissage assez serré pour éviter toute fuite du garnissage.

Le coton, absorbant et respirant est particulièrement adapté pour une couette été car il ne provoquera pas de sensation de surchauffe au cours de la nuit. La percale de coton, aussi utilisée pour les draps, procurera une grande douceur et préviendra toute fuite de garnissage grâce à son tissage très serré. C’est notamment une matière idéale pour l’enveloppe d’une couette en duvet.

Une enveloppe synthétique conviendra tout à fait à une couette à garnissage en polyester pourvu qu’on choisisse une contexture minimale de 90 fils/m2. Les matières synthétiques, résistantes et de séchage rapide, permettent des lavages fréquents et à haute température. La microfibre, elle aussi très résistante, offre en outre un toucher particulièrement doux.

Le piquage

Il n’a pas seulement une fonction esthétique, son rôle est avant tout de maintenir une bonne répartition des fibres. Il permet en outre d’évacuer l’excédent thermique et l’humidité qui pourraient s’accumuler pendant la nuit et provoquer une transpiration excessive.

Préférez donc les piquages en damier ou losanges qui garantiront un meilleur confort et une durée de vie prolongée.

Maintenant que vous savez comment choisir, retrouvez notre gamme complète de couettes.